Le Club

Au Judo Club Aulnaysien, le beau judo commence par le respect de valeurs telles que le respect du partenaire de « randori » et de la discipline du « dojo », selon les préceptes du maître japonais Jigoro Kano, inventeur du judo à la fin du XIXème siècle et fondateur du Kodokan de Tokyo, la « Mecque » du judo.

Au Judo Club Aulnaysien, le beau judo prime sur l’esprit de compétition. Cela n’empêche pas ses membres qui le souhaitent de s’y lancer.

Au Judo Club Aulnaysien, on ne se blesse pas gravement, grâce à l’accent mis sur l’enseignement des techniques de chute. Ces fondamentaux sont rappelés à tous les niveaux de pratique. « Voie de la souplesse » en japonais, le judo vise à utiliser la force du partenaire, pour le neutraliser. Ichiro Abe, grand maître japonais du Kodokan de Tokyo, a été à l’origine des écoles de judo en France et en Europe, au début des années 50. Partisan d’un judo de mouvement, il répétait à ses élèves: « Si tu es jeté six fois, relève-toi sept fois! »

Des professeurs de judo formés à l’école japonaise.

André Menou président d’honneur et pratiquant le judo depuis 1947, directeur technique de 1967 à 2015 a formé plus de 6000 élèves Aulnaysiens. Toujours membre de l’Ordre des Professeurs de Judo, qu’il a présidé 7 années durant, ses nombreux stages, notamment au Kodokan où il a séjourné à quatre reprises , lui ont permis d’atteindre la ceinture noire hanshi professeur de haut niveau au pays du Soleil-Levant. Lui même a animé de nombreux stages dans différents pays, au fil de sa carrière de professeur de judo. Sa plus grande fierté reste le salut à la japonaise légère inclinaison de la tête vers l’avant que ne manquent pas de lui adresser ses anciens élèves rencontrés dans la rue. Un maître japonais qui déambulait à ses côtés sur un marché de la ville en fut épaté. Maintenant à la retraite, garde malgré tout un oeil bienveillant sur notre club et continue à nous dispenser ses bons conseils.

Le JCA propose également des cours de Nihon Taï-Jitsu (self-défense) mouvements de judo, clés d’Aïkido et atémis de karaté ou de boxe chinoise pour des élèves dès 12 ans et plus. Des cours d’Aïkido de l’école de Sumikiri sont aussi dispensés dès 8 ans.

facebook
Photos du club